MĂ€rz 14, 2022
Von Freie ArbeiterInnen Union (FAU)
224 ansichten

Nous, le comitĂ© international de la confĂ©dĂ©ration FAU condamnons de la maniĂšre la plus rĂ©solue l’invasion de l’Ukraine par les militaires russes. Nous appelons tous les travailleurs solidaires en Allemagne Ă  venir en aide par tous les moyens possibles en faveur des personnes concernĂ©es en Ukraine tout comme nous vous appelons Ă  soutenir les manifestants courageux en Russie et Belarus.

L’agression militaire actuelle du gouvernement russe fait des morts et des blessĂ©s, dĂ©truit des villes, des communautĂ©s et existences, elle poursuit les intĂ©rĂȘts Ă©conomiques ou de pouvoir d’un petit nombre, payĂ© avec le sang et la vie de milliers de gens. A long terme elle menace d’éliminer complĂštement les droits et libertĂ©s – aujourd’hui dĂ©jĂ  trĂšs limitĂ©s – de la population ukrainienne.

En tant que mouvement syndical de base transnational, nous sommes du cĂŽtĂ© des travailleurs et des dĂ©munis de ressources, qui en toute guerre ont Ă  dĂ©plorer les plus grandes pertes. Nous soutenons Ă©galement tous ceux qui aujourd’hui en Russie ont le courage de s’opposer ouvertement Ă  cette guerre malgrĂ© l’énorme rĂ©pression.

MĂȘme si nous saluons les pressions actuelles contre le gouvernement et les banques russes, nous considĂ©rons que l’indignation morale des pays de l’OTAN et de l’UE est peu crĂ©dible Ă  la lumiĂšre de leur propre politique impĂ©rialiste. A ce propos, nous pensons par exemple aux guerres d’agression du gouvernement turc contre l’ArmĂ©nie, contre l’l’Irak du Nord et le Nord-Est de la Syrie, nous parlons du soutien manquant aux rĂ©voltes en Belarus ou Ă  Hongkong, nous parlons du manque de soutien aux rĂ©sistants au Soudan ou au Myanmar. Fermement, nous nous opposons contre tout impĂ©rialisme.

En derniĂšre instance, aussi bien la Russie que l’UE ou encore l’OTAN sont des constructions d’Etats-Nations. Et comme cela est toujours le cas avec de telles constructions de pouvoir, elles dĂ©fendent en premier lieu leurs intĂ©rĂȘts financiers privĂ©s – intĂ©rĂȘts du capital en contradiction avec nos intĂ©rĂȘts en tant que travailleurs et travailleuses. C’est dans ce sens que nous condamnons tout autant l’annonce du chancelier Scholz (SPD) sur les milliards de crĂ©dits pour la remilitarisation de l’Allemagne, des milliards qui ne serviront nullement aux gens en Ukraine et qui manquent en Allemagne dans les secteurs de la santĂ©, du social, de l’éducation et de l’écologie.

Dans la guerre d’agression du moment, celle contre la population ukrainienne, nous nous adressons Ă  vous par cet appel : Organisez de l’habitat, aidez Ă  trouver du travail et aux dĂ©marches administratives, au transport pour les rĂ©fugiĂ©s d’Ukraine et de Russie. Faites des dons d’argent, de mĂ©dicaments, du matĂ©riel de protection tel que des casques et des vestes et des gilets pare-balles pour les unitĂ©s de secouristes ou d’auto-dĂ©fense de gauche, soutenez les dĂ©serteurs des deux cĂŽtĂ©s, et aussi indignez-vous publiquement contre la double mesure concernant les guerres d’agression de l’Etat turc, membre de l’OTAN.

Nous demandons à tous les travailleurs et travailleuses solidaires de partager avec nous leurs contacts en Ukraine et de se coordonner pour les démarches à suivre ultérieurement.

Nous, travailleurs et travailleuses solidaires faisons face Ă  un dĂ©fi Ă©norme dans un monde qui se dĂ©stabilise. Il faut nous organiser, internationalement, par la base et avec engagement dans notre pacte associatif. Nous devons dĂ©velopper nos caisses de soutien, nos rĂ©seaux de mĂ©dias et de traduction, nous devons mettre en place les structures pour l’auto-dĂ©fense et la protection des travailleur/es pour pouvoir surmonter les crises humanitaires. Aucun effort en faveur de la guerre et de ses profiteurs et profiteuses – tout pour tous. Pour une solidaritĂ© globale !

Comité International de la Confédération Syndicale FAU,

Membre de la Confédération Internationale du Travail

Possibilité de soutien :

Source : https://www.fau.org/artikel/erklaerung-des-internationalen-komitees-der-fau-zur-russischen-invasion-in-der-ukraine




Quelle: Fau.org